Changeons d'abord nos habitudes alimentaires !

Publié le 3 mai 2022

Les déchets représentent une nuisance environnementale considérable. Mais c’est la partie visible de l’iceberg. Car si on regarde les émissions de CO2, c’est plus souvent le contenu que le contenant qui est responsable de la majorité des émissions.

Cas d’école, l’alimentation. Un emballage en papier recyclé, autour d’un burger, représente près de 150 grammes de CO2 (*). Plus de 50 fois moins que le steak (de bœuf) du burger, responsable de près de 8 000 g de CO2 ! À titre de comparaison, un steak végétal (lentille, pois chiche, haricot rouge) émet moins de 200 grammes de CO2.

Conclusion : on change nos habitudes alimentaires et celles de nos amis et collègues ?

(*) Les mesures sont données en CO2-équivalent, c’est à dire en prenant en compte tous les gaz à effet de serre rapportés au CO2.

Pour aller plus loin

Sources

Base de données Carbone de l’ADEME :

  • Boeuf, steak haché – cuit : 52.4 kgCO2e/kg
  • Papier – recyclé :1320 kgCO2e/tonne
  • Jambon sec : 15.9 kgCO2e/kg
  • Carton – recyclé : 1063 kgCO2e/tonne
  • Poulet – filet, sans peau, cuit  : 7.31 kgCO2e/kg