Distinguons émissions de CO2 et empreinte carbone

Lorsqu’on compte les émissions de CO2 dont on est responsable, on a tendance à oublier celles liées à nos importations.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, on pense souvent que les efforts doivent être portés par les pays dont les émissions de gaz à effet de serre nationales sont les plus élevées. Pourtant, cette manière de désigner des coupables met de côté un point important : dans une économie mondialisée, les émissions des uns se font souvent au profit de la consommation d’autres.

Pour cette raison, il est important de prendre en compte toute l’empreinte carbone, qui correspond aux émissions de CO2, auxquels on ajoute les émissions liées aux importations – et déduites des exportations.

Publié le février 7, 2021


Explications

Source : Émissions totale de CO2 par pays – Our World In Data






La Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) est la feuille de route de la France pour respecter les Accords de Paris qu’elle a signé.

Cette stratégie vise des émissions de 80 millions de tonnes de CO2 en 2050. Cette quantité émise sera équivalente à celle qui doit être absorbée par les différents puits de carbone.

Pour plus de détails, voir la figure de la page 5 du résumé du troisième rapport du Haut Conseil pour le Climat.

Nous n’avons en revanche pas trouvé quelles seraient les importations et exportations prévues de la France. Nous les avons considérées nulles dans la mesure où cette stratégie a pour objectif la neutralité carbone.



Pour aller plus loin

Sources


Une ressource à côté de laquelle on serait passé? Suggérez-la nous!

Une coquille, une typo, une erreur? N'hésitez pas à nous contacter.