Électricité n’est pas Énergie

À ne parler que d’électricité, on en oublie qu’elle ne représente que 20% de toute l’énergie que nous consommons. L’électricité est un sujet indissociable des problématiques climatiques : lorsqu’elle est produite à partir de charbon ou de gaz, elle émet une grande quantité de CO2, un gaz à effet de serre qui participe au réchauffement climatique. Afin de limiter ces émissions, une course à l’électricité décarbonée – c’est à dire faible en CO2 –  s’est engagée, opposant de facto les partisans de différentes sources de production : nucléaire, hydroélectrique, éolien, photovoltaïque, etc.

Néanmoins, bien que nécessaire, le débat concernant la question “Énergie renouvelable ou nucléaire” est devenu prédominant, au détriment de l’enjeu principal d’arrêter les centrales thermiques, quelles soient à charbon ou à gaz. Mais surtout, ces discussions font perdre de vue un point pourtant central : l’électricité ne représente que 20% de toute l’énergie que nous consommons, le reste provenant principalement des énergies fossiles. Par conséquent, réduire nos émissions de CO2 demande de décarboner toutes nos activités, pas seulement l’électricité !

Publié le janvier 31, 2021


Explications

Pour découvrir les productions et consommations d’énergies primaires et finales, par pays, par poste, par secteur, par source, … l’Agence Internationale de l’Énergie publie chaque année ses Data & Statistics qui donnent un excellent aperçu du sujet.



Ces calculs ne tiennent pas uniquement comptent  du CO2 mais de tous les gaz à effet de serre, convertis en “equivalent-CO2” – ce calcul dépend de la durée qu’on considère, puisque tous ces gaz  n’ont pas tous la même durée de séjour dans l’atmosphère.

La différence entre les émissions moyennes du nucléaire dans le monde et en France viennent de l’enrichissement de l’uranium, qui nécessite d’importantes quantités d’électricité. En France, l’électricité étant peu carbonée (grâce à ce même nucléaire), elle diminue d’autant les émissions de CO2 de toute la filière.

Source principale : Tableau A.III.2 des annexes du 5e rapport d’évaluation du GIEC – Groupe III (page 1335). Pour le pétrole, ce sont les données de l’ADEME qui ont été utilisées.


Source du mix électrique mondial par source d’énergie primaire : Shift Data Portal



Source du mix énergétique mondial par source d’énergie finale : Shift Data Portal


À titre d’exemple, on ne sait pas encore comment électrifier le transport aérien – et il n’est pas certain que ce soit possible à moyen-terme.




Pour aller plus loin


Une ressource à côté de laquelle on serait passé? Suggérez-la nous!

Une coquille, une typo, une erreur? N'hésitez pas à nous contacter.