Aller au contenu

Émissions de CO₂ : les bons ordres de grandeur

Les émissions de CO₂ sont liées à nos activités : transport, alimentation, logement, consommation, etc.

Mais elles ne sont pas aussi importantes d’une activité à une autre. Par exemple, un aller-retour depuis Paris à New-York émet environ 2 000 kg de CO₂. Alors que stocker 1 000 mails sur un serveur pendant 1 an émet moins de 50 kg de CO₂.

Toutes les actions de réduction sont bonnes à prendre. Mais parce qu’il y a des écarts aussi importants entre les émissions de nos activités, il faut surtout concentrer son temps et son énergie sur celles qui émettent le plus. Et pour ça, il faut commencer par réaliser son bilan carbone – par exemple sur Nos Gestes Climat.

 

Et au delà de nos propres émissions, nous avons également d’autres rôles à jouer. Celui de l’action collective (participation à des association, vote, manifestations, sollicitation des élus, etc). Mais également, celui de faire de la pédagogie auprès de nos proches. Car si personne ne leur présente ces informations, il ne faut pas espérer qu’ils agissent en conséquence.

Sources :

Mobilité : MonImpactTransport de l’ADEME

Alimentation, Logement & Consommation : Facteurs d’émissions de la base Bilan GES de l’ADEME

Empreinte carbone d’un Français : Article “Empreinte Carbone Moyenne d’un Français” par MyCO2