Les “points de bascule” ou “tipping points”

Cliquez pour retrouver cette ressource sur votre table de chevet.

Favoris

Les “points de bascule” ou “tipping points”

Neuf “points de bascule” qui pourraient être déclenchés par le changement climatique et entraîner des changements irréversibles.
/ Article scientifique
/ Intermédiaire / Expert

Aujourd’hui, on vous propose de s’attarder un instant sur la fameuse question des “points de bascule” – ou tipping points pour les anglophones.

Si vous vous intéressez depuis quelques temps aux enjeux écologiques, et plus particulièrement au réchauffement climatique, vous avez probablement déjà dû croiser ces termes. Mais quels sont donc ces points de bascule ? Et que signifient-ils ?

C’est ici qu’intervient Jean-Marc Jancovici – ingénieur, Polytechnicien et professeur aux Mines Paris Tech – et son article “Neuf “points de bascule” qui pourraient être déclenchés par le changement climatique”, paru sur le site Medium. Cet article n’est autre que la traduction française – avec quelques apports personnels de l’auteur – d’une analyse en anglais de Carbon Brief, un site web spécialisé dans les enjeux climatiques et leurs réponses politiques, souvent récompensé pour la qualité et le sérieux de ses publications. Dans l’article présent, Carbon Brief a récolté les analyses de nombreux scientifiques et spécialistes de ces “points de bascule”.

Tout d’abord, en quoi consiste un “point de bascule” climatique ? Assez simplement, il s’agit d’un élément qui, s’il change trop, passé un certain cap, entraînera des modifications et des conséquences irréversibles autour de lui. Voyez ces points de bascule comme des éléments clefs pour l’équilibre climatique de la Terre: si le changement climatique les modifient trop fortement, à partir d’un certain stade, il ne sera plus possible de revenir en arrière et l’équilibre tel qu’on le connaissait sera perdu.

Ensuite, quels sont ces points de bascule ? Ils sont au nombre de neuf:

  • l’arrêt de la circulation méridionale de retournement de l’Atlantique
  • la désintégration de la calotte glaciaire de l’Antarctique occidental
  • le déclin de la forêt tropicale amazonienne
  • le déplacement de la mousson ouest-africaine
  • le dégel du pergélisol et la libération des hydrates de méthane
  • la mort des récifs coralliens
  • le changement de la mousson indienne
  • la désintégration de la calotte glaciaire du Groenland
  • le changement de la forêt boréale

Cette liste n’est pas exhaustive, et il existe bien sûr d’autres points de bascule, mais ces neuf points sont particulièrement majeurs et étudiés par la communauté scientifique.

Chaque point de bascule est longuement détaillé dans l’article, accompagné de nombreuses sources, d’interviews et de schémas explicatifs facilitant grandement la compréhension.