Matières à penser – Série “Écologie et politique”

Cliquez pour retrouver cette ressource sur votre table de chevet.

Favoris

Matières à penser – Série “Écologie et politique”

Chaque semaine, une personnalité décline, en cinq dialogues, un grand enjeu contemporain.
/ Podcast
/ / Expert

Matières à penser est une émission de France Culture, proposée par Antoine Garapon, Patrick Boucheron, René Frydman, Dominique Rousset et Frédéric Worm. Le principe est simple : chaque semaine, un.e invité.e décline, en cinq épisodes, un grand enjeu contemporain. L’émission n’est pas axée sur les questionnements écologiques en soi, mais nous vous proposons ici la série de cinq dialogues consacrés au lien entre écologie et politique: Ecologie et politique : le grand malentendu

Dans le premier épisode, intitulé “Aux sources de l’écologie politique”, Florent Augagneur (Philosophe des sciences, vice-président de la Commission nationale du débat public, ancien conseiller scientifique de la Fondation pour la nature et l’homme) interroge les rapports entre démocratie et écologie et montre comment cette dernière amène à un changement de l’organisation sociale.

Brice Lalonde (Président de l’association Eden, ancien secrétaire d’Etat à l’écologie, ancien ministre de l’Environnement) revient sur l’évolution de la place de l’écologie en politique, dès années 1970 à nos jours, dans le second épisode de cette série “D’un siècle à l’autre, retour vers le futur”.

Le troisième épisode, “Pas d’écologie sans économie : le dilemme du politique”, laisse la parole à Alain Grandjean (économiste, co-fondateur et associé de Carbone 4) qui analyse les rapports entre écologie et économie. Après avoir dressé un bilan des effets destructeurs de la pression de l’homme sur son environnemment, Alain Grandjean expose les voies possibles vers une autre économie, plus respectueuse de nos écosystèmes et de leurs rythmes.

Dans le quatrième épisode, “Les organisations internationales aiment-elles le vert ?”, Lucile Maertens (maîtresse assistante en relations internationales à l’Université de Lausanne, chercheuse associée au CERI) nous explique comment les organisations internationales ont investi les questions environnementales, en s’appuyant notamment sur l’exemple du Conseil de sécurité des Nationes Unies.

La série se conclut sur un cinquième épisode intitulé “Et nous ? De la nécessité du débat public”. Chantal Jouano (Présidente Commission nationale du débat public (CNDP), ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’écologie) nous parle de la place de l’écologie dans le monde politique français à travers sa propre expérience, et souligne l’importance d’un débat et d’une parole publique sur les questions d’écologie.