Aller au contenu

Inégalités de richesses et d'émissions de CO₂

50% du CO₂ est émis par les 10% les plus riches (dans le monde). Pour faire partie de ce groupe, il faut gagner (en France) plus de 30 000 / 35 000€ par an. Un niveau de vie atteint par 30% des Français.

Quelle importance ? La première, c’est de tempérer le “C’est pas moi, c’est les riches qui polluent”. Car nous avons des chances d’en faire partie. La seconde, c’est de réaliser que nous devons TOUS faire des efforts. Et des efforts qui ont le bon goût d’être très équitables : plus on est riche, plus il faut faire d’efforts.

Entendons nous, ce groupe des 10% les plus riches n’est pas pas homogène : à salaire équivalent, 2 consommateurs peuvent avoir des niveaux d’émissions différents. Autrement dit, il est possible d’en faire partie en ayant une empreinte carbone relativement faible.

Malheureusement – et comme trop souvent – la méconnaissance de ces quelques chiffres alimente l’immobilisme dans lequel nous sommes, puisque ce serait toujours « la faute d’un autre ».

 

 

Note : On parle ici d’un salaire net avant impôts.

Sources :